Retour

Voici un afficheur alphanumérique d'une ligne de 16 caractères "géant" qui en "jettent".

L'afficheur a une hauteur de caractère de 40mm contre 6mm pour la version LCD (voir photo) .

Il a une longueur de 440mm contre 60mm. Il est complètement compatible avec les afficheurs LCD, et pour cause, puisque l’on utilise le contrôleur de l’afficheur LCD HD44780.

Voici des indications pour sa construction.

Avec 40 LEDs par caractères se décomposant en une matrice de 5 par 7 pour l’alphanumérique

et avec une ligne de 5 LEDS pour le curseur, il faut 640 leds.

Le matriçage conserve celui du contrôleur : 80 colonnes et 8 lignes.

Il faut un afficheur LCD, sans l’afficheur, en l’enlevant, et intercaler des circuits drivers de lignes et de colonnes.

Le driver doit pouvoir absorber le courant d’une LED, un 74HC541 permet de gérer 8 colonnes, dix circuits sont nécessaires, soit deux platines cuivres colonnes.

Pour les lignes, il faut pouvoir sortir un courant pour 80 leds, des circuits UDN2585 ou UDN2580 font l’affaire. Une platine ligne est nécessaire.

Pour limiter le courant dans chaque colonne on insère une résistance.

Le balayage s’effectue à 78hz environ pour une fréquence de 250khz de l'oscillateur du HD44780.

Les afficheurs existent en plusieurs configuration, soit avec le contrôleur seul soit avec le HD44100.

Dans le second cas l’affichage est linaire dans la mémoire du circuit contrôleur.

Les photos du pinout des circuits permettent de repérer les lignes et le colonnes.

Le contrôleur n’est pas prévu pour fonctionner en logique TTL, il envoie des niveaux de tensions afin de polariser alternativement les cristaux liquides, c’est les tensions V1..V4.

Un pont de résistance (5K6 en général) permet de générer ces tensions.

La structure interne du circuit n'est pas donnée, visiblement il faut impérativement ne pas inverse l'ordre des tensions: V5< V1..V4. Le circuit a bien survécu après avoir subit plusieurs

configurations "chauffantes". La configuration retenue fut V1=V2=V3=V4=Vdd et V5=0.

Il faut donc enlever la résistance du pont entre V4 et V5.

Un monostable permet de régler la luminosité et évite un chevauchement sur la prochaine ligne. Le temps d'action est limitée à 600 micro-sec, DF à une période de 1,6mS. Ce dispositif sert aussi de protection, en cas d’arrêt du HD44780, le monostable n'est plus réarmé, l'affichage s'éteint.

 

Composants platine ligne :

74HCT273 (2),UDN2586 (2), CD4001 (1),7805,1N4001, connecteurs HE10 (4), 10k(2), 4K7,47K,220 et 1nF,22nF, 100nF(2), 10uF/25V.

Composants platine colonne : (pour 1 platine)

74HCT541 (5),HE10 (5), 100 ohms(40)

Platine Leds : 640 leds !

Le schema explicatif

La documentation du CI controleur (295K) (zip)

Les cuivres (141K) (zip)

Page Web X.Fenard
(c) Xavier Fenard 2002

Retour